Monténégro : la justice autorise l’extradition de Do-Kwon, l’ancien « roi des cryptomonnaies »

| |

Recherché par son pays, la Corée du Sud, et par les États-Unis, le « roi » déchu des cryptomonnaies, Hyeong Do Kwon, emprisonné au Monténégro depuis mars 2023, pourra être extradé. Il est aussi accusé d’avoir financé la campagne de l’Europe maintenant, le mouvement du Premier ministre Milojko Spajić

(Avec Radio Slobodna Evropa) - La Cour d’appel de Podgorica a autorisé l’extradition du Sud-Coréen Hyeong Do Kwon, recherché par la Corée du Sud et les États-Unis, qui le soupçonnent d’avoir porté préjudice à des investisseurs pour plus de 40 milliards de dollars grâce aux crypto-monnaies. C’est le ministre de la Justice du Monténégro, Andrej Milović, qui doit décider vers quel pays Do Kwon sera extradé, mais le « roi des crypto-monnaie » aurait accepté d’être extradé vers son pays d’origine, la Corée du Sud, à la suite d’une procédure raccourcie. Hyeong Do Kwon et son partenaire Chang Jun avaient été arrêtés le 23 mars à l’aéroport (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous