Macédoine du Nord : des mini-centrales hydroélectriques dans des zones protégées ?

| |

Le gouvernement macédonien a décidé d’accorder des concessions pour la construction de mini-centrales hydroélectriques dans des zones protégées. Un choix que condamne sévèrement les écologistes d’Eko-svest, à cause des risques que ces installations font peser sur ces écosystèmes fragiles.

Adapté par Jaklina Naumovski « Les dommages causés à la biodiversité et aux habitats naturels sont encore plus importants lorsque ces plans de construction se situent dans des zones présentant une valeur écologique et biologique particulière. Le rapport de l’organisation internationale CEE Bankwatch Network (publié au printemps 2018) confirme que la construction de mini-centrales hydroélectriques dans des zones protégées endommage énormément les écosystèmes et les perturbe en permanence, tout en violant les lois nationales et européennes », dénonce Eko-svest. L’ONG estime que la décision du gouvernement est contraire aux dispositions de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous