Macédoine du Nord : l’euroscepticisme gagne du terrain parmi les jeunes

| |

Il y a d’abord eu le feu vert à l’ouverture des négociations, puis la douche froide bulgare. En Macédoine du Nord, la crédibilité de l’Union européenne en a pris un coup, surtout parmi les jeunes qui se tournent désormais de plus en plus vers la Russie.

Les dernières décisions et tergiversations de l’Union européenne envers la Macédoine du Nord, d’abord un feu vert pour l’ouverture des négociations, puis la douche froide avec le veto bulgare, ont largement entaché la crédibilité de l’UE parmi de la population macédonienne. Les conséquences de cette perte de confiance transparaissent dans la dernière enquête sur le processus d’adhésion de la Macédoine du Nord à l’UE, réalisée en novembre 2020 auprès de 1006 personnes par l’Institut pour la démocratie - Societas civilis - Skopje (IDSCS) en coopération avec le bureau de la Fondation Konrad Adenauer à Skopje. Présentés début février, les résultats font état d’un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous