Serbie : le parti des Hongrois de Voïvodine, relais d’influence pour Viktor Orbán

| |

Le soutien de Viktor Orbán et du Fidesz à l’Alliance des Hongrois de Voïvodine (SVM) semble payer : le parti de la minorité hongroise de Serbie a fait un résultat « historique » aux dernières élections. Et le SVM le lui rend bien : il est le principal relais du soft power hongrois en Serbie.

Traduit par Milica Čubrilo Filipović (article original) L’Alliance des Hongrois de Voïvodine (Vajdasági Magyar Szövetség/Savez vojvođanskih Mađara, VMSZ/SVM) a doublé son nombre de représentants au Parlement de Voïvodine, la province autonome du nord de la Serbie. Le SVM, parti frère de l’Alliance civique hongroise (Fidesz) du Premier ministre Viktor Orbán, est devenu le troisième parti de la province. « Nous sommes les vainqueurs de ces élections. C’est le meilleur résultat du SVM depuis trois décennies », s’était exclamé Bálint Pásztor, un cadre du parti, dès le soir du scrutin, le 21 juin dernier, qualifiant le moment d’« historique ». La (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous