La révolution roumaine 30 ans après : ceux par qui tout a commencé

| |

C’est à Timișoara, le 16 décembre 1989, que la révolution a commencé, avant de s’étendre jusqu’à Bucarest. Trente ans plus tard, les acteurs et les actrices de ces journées où le sort de la Roumanie a basculé se souviennent, entre émotion et inventaire des déceptions. Rencontres.

Texte : Florentin Cassonnet / Illustrations : Ophélie Paris Traian Orban porte toujours la révolution dans sa jambe. Il boîte. Deux balles reçues le 17 décembre. « Ça faisait seulement 4h que j’y étais. » La veille, il se trouvait dans un village à 40 km de Timișoara. Il travaillait comme vétérinaire. Il avait 45 ans. Il écoutait Radio Europa Libera, qui joua un rôle important lors des révolutions qui ont fait chuter les régimes communistes d’Europe de l’Est, informant là où il y avait peu d’information libre. C’est par REL que Traian a entendu ce qui se passait devant chez László Tőkés. Comme Ion Monoran, comme Florian et Alexandra, il attendait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous