La Grèce sous le choc après le meurtre d’un journaliste d’investigation

| |

George Karaivaz, journaliste d’investigation spécialisé dans les affaires de police et de justice, a été tué par balles vendredi en plein après-midi devant son domicile à Alimos, dans la banlieue sud d’Athènes. Un assassinat qui a secoué le pays.

Par Marina Rafenberg Samedi, les médias grecs étaient encore sous le choc de l’assassinat du journaliste d’investigation de la chaîne de télévision Star, George Karaivaz, 52 ans. Le Journal des rédacteurs (Esfyn) parlait d’« embuscade de la mort », le quotidien de centre-droite Kathimerini d’un « meurtre de sang froid » et le journal de gauche Avghi d’un « meurtre prémédité ». Peu après 14h, vendredi 9 avril, juste après avoir enregistré l’émission quotidienne « Les Vérités avec Zina » sur la chaîne de télévision privée Star, George Karaivaz rentre chez lui dans la banlieue calme d’Alimos, au sud d’Athènes. Il est attendu par deux hommes sur un scooter (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous