Première Guerre mondiale en Slovénie : une mosquée sur le front de l’Isonzo

| |

De 1915 à 1917, des centaines de milliers de soldats austro-hongrois et italiens ont combattu sur le front de l’Isonzo, au coeur des Alpes Juliennes. Face aux troupes italiennes, Vienne avait mobilisé des hommes de tout l’Empire, dont de nombreux Bosniaques qui construisirent une mosquée dans le village de Log pod Mangartom, la première de Slovénie. Elle fut détruite en 1918.

Par Charles Nonne Quelques mois plus tôt, le 28 mars 1916, un groupe de 44 soldats bosniaques dirigé par le général Stjepan Sarkotić avait été reçu quelques heures par l’empereur François-Joseph, qui se déclara ravi de l’entretien. Pour l’historien Husein Sejko Mekanović, interrogé par Svet24, « la mosquée était certainement un projet militaire. Les autorités austro-hongroises, voire l’empereur lui-même, étaient sans doute au fait de sa construction, intervenue très rapidement après la visite de la délégation impériale. » En octobre 1917, la revue catholique Slovenec lui consacra même un encart succinct : « Cette magnifique mosquée a été construite (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous