Grèce : des milliers de réfugiés menacés par le départ non préparé des ONG

|

Le 31 juillet, le gouvernement reprendra officiellement la main sur la gestion de l’aide aux réfugiés dans les îles grecques. Les ONG engagées sur place sont inquiètes : aucune feuille de route détaillant les modalités de la transition ne leur a été fournie.

Par la rédaction Selon le quotidien britannique The Independent, les autorités d’Athènes vont reprendre la main sur la gestion des services d’aide aux réfugiés sur les îles grecques à compter du 31 juillet. Une perspective qui inquiète les ONG. « Les ONG ont reçu des millions d’euros d’aide d’ECHO, la division humanitaire de la Commission européenne, mais les subventions, aussi bien que la sélection des projets, seront bientôt sous la seule responsabilité des autorités grecques », détaille The Independent. Cela signifie que plusieurs organisations internationales, dont Médecins du monde ou le Conseil norvégien pour les réfugiés, pourraient être (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous