Grèce : la droite dure reprend le pouvoir

La sortie officielle du dernier plan d’aide international à la fin de l’été 2018 et le retour à la croissance n’auront pas profité à la gauche radicale. Battu une première fois par les conservateurs de Nouvelle démocratie lors des européennes, municipales et régionales du 26 mai 2019, Syriza a de nouveau essuyé un lourd revers lors des législatives anticipées du 7 juillet 2019. C’est une droite revancharde qui est revenue aux affaires.

À découvrir sur notre Boutique en ligne : Alexis Tsipras - Une histoire grecque Un livre de Fabien Perrier, Paris, éditions François Bourin, novembre 2019, 280 pages, 20 euros. Résultats des législatives du 20 septembre 2015 Syriza : 35,5% et 145 sièges (sur 300) Nouvelle démocratie : 28% et 75 sièges Aube dorée : 7% et 18 sièges PaSoK : 6,3% et 17 sièges KKE : 5,5% et 15 sièges To Potami : 4% et 11 sièges Grecs indépendants : 3,7% et 10 sièges Résultats des législatives du 7 juillet 2019 Nouvelle démocratie : 39,8% (158 sièges sur 300) Syriza : 31,5% (86 sièges) Mouvement pour le changement (Kinal, ancien Pasok) : 8,1% (22 sièges) Parti (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous