Roumanie : à Tulcea, le festival Pelicam, rendez-vous du cinéma environnemental

| |

Depuis sept ans, le festival Pelicam de Tulcea, aux portes du Delta du Danube, est le rendez-vous du film d’environnement en Roumanie, avec un double objectif : amener les gens au cinéma et contribuer à une prise de conscience écologique. Rencontre avec son fondateur, le journaliste français Benjamin Ribout.

Propos recueillis par Giovanni Vale et Jelena Prtorić Correspondant de plusieurs médias francophones dont RFI, La Tribune de Genève et Ouest France, Benjamin Ribout est le fondateur du festival de cinéma Pelicam. Il raconte au Courrier des Balkans sa longue aventure roumaine. Courrier des Balkans (CdB) : Comment êtes-vous arrivé en Roumanie ? Benjamin Ribout (B.R.) : Je suis arrivé en février 2002, en bus. À l’époque, il n’y avait pas beaucoup de compagnies aériennes low cost. Je me souviens que le chauffeur conduisait comme un malade, et qu’il y avait de la neige… Évidemment, on a eu un accident. J’ai donc passé ma première nuit en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous