Impasse politique en Bulgarie : faute de gouvernement, nouvelles élections à l’horizon

| |

Après l’échec attendu du GERB du Premier ministre sortant, Boïko Borissov, pour former une coalition gouvernementale, tous les regards se sont tournés vers le chanteur pop Slavi Trifonov, dont le parti est arrivé derrière lors du scrutin du 4 avril. Mais celui qui « veut rendre le pouvoir au peuple » a décliné. Des législatives anticipées se profilent pour l’été.

Par Alexdandre Levy Les Bulgares n’ont, semble-t-il, pas fini de voter en 2021. À peine trois semaines après les législatives du 4 avril, tout porte à croire que les électeurs seront de nouveaux convoqués aux urnes, probablement en plein milieu de l’été, après le refus du parti Un tel peuple existe, arrivé deuxième, de former un gouvernement. Son leader, le chanteur de variétés Slavi Trifonov, a fini par sortir de son long silence le 26 avril pour expliquer que son parti « rendra à la seconde » le mandat de former un gouvernement que lui remettra le président Roumen Radev. Cette décision intervient quelques jours après l’échec du GERB, le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous