Bosnie-Herzégovine : abandonnées par le gouvernement, des centaines d’entreprises vont fermer

| |

En Bosnie-Herzégovine, plus d’une centaine d’entreprises ont mis la clé sous la porte le mois dernier. En cause : la pandémie et l’absence d’aides du gouvernement. Beaucoup d’employeur songent désormais à quitter le pays et à s’installer ailleurs.

Traduit et adapté par Marion Roussey (article original) D’ici la fin de l’année, l’usine Marbo fermera ses portes à Laktaši, en Republika Srpska (RS), l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine. Ouverte en 2000, elle produisait des chips pour la compagnie américaine PepsiCo. L’an prochain, l’unité de production sera délocalisée en Serbie, laissant plus d’une centaine de salariés sur le carreau. Marbo fait partie des 135 entreprises qui ont fermé en Bosnie-Herzégovine entre le 20 octobre et le 11 novembre, selon les archives judiciaires officielles. Parmi elles, une moitié est visée par une procédure de faillite ou de liquidation judiciaire, l’autre a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous