Greek Helsinki Monitor

Macédoine : Serbes, Rroms et Vlachs réclament l’usage de leurs langues sur les passeports

| |

Les formations politiques représentant plusieurs communautés ethniques, membres de la Coalition « Ensemble pour la Macédoine », dirigée par l’Alliance social-démocrate de Macédoine (SDSM) et le Parti libéral (LDP) demandent que les pages de garde des passeports soient rédigées dans les langues nationales respectives de ces communautés. Le Parti démocratique serbe, le Parti uni pour l’émancipation des Rroms et l’Union démocratique des Vlachs vont proposer un amendement à la nouvelle loi sur les passeports, qui prévoirait cette possibilité.

Selon Nezet Mustafa, du Parti uni pour l’émancipation des Rroms, la Macédoine ne doit pas se construire comme un État binational, mais comme une communauté multiethnique basée sur l’égalité. Il a souligné qu’en permettant seulement l’usage de la langue albanaise, aux côtés du macédonien, on menace ce principe d’égalité. Le SDSM s’est prononcé en faveur d’une modification de la loi sur les passeports qui tienne compte des dispositions de l’accord de paix d’Ohrid, qui suppose que les membres d’une communauté ethnique doivent représenter au moins 20% de la population totale pour avoir droit à une expression en leur langue. Selon Ermira Mehmeti, du Parti (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous