Monitor

Le Monténégro à la croisée des chemins (1/6) : l’illusion de l’attente active

| |

À l’occasion de son dixième anniversaire, l’hebdomadaire Monitor a voulu
faire sa propre contribution à l’ouverture du dialogue au Monténégro, en
considérant que la discussion sur les démarches politiques et sociales à
entreprendre, décisives pour l’avenir, doivent avoir lieu ouvertement, avec
la participation du public.

Le Courrier des Balkans vous propose une sélection de six interventions de panélistes invités par Monitor à se prononcer sur l’avenir du Monténégro. Par Nebojsa Medojevic, membre du groupe 17 La classe politique monténégrine n’a pas eu le courage, au cours des trois dernières années, de définir un programme national économique, politique ou culturel, qui aurait pu résister à l’épreuve du temps et au départ de Milosevic. Il en est toujours ainsi lorsqu’une politique est basée sur un seul élément… Maintenant, cet élément a disparu et, puisque Milosevic n’est plus, il n’y a plus de politique monténégrine. Je voudrais aborder trois éléments. D’abord, une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous