Dnevni Avaz

Le 25 novembre : une fête nationale contestée

| |

Le 25 novembre 1943 est commémoré officiellement comme fête nationale de la Bosnie. Cependant, elle n’est pas fêtée en Republika Srpska, sous prétexte que cette date ne signifie rien de particulier pour la Bosnie, mais pour la Yougoslavie. Ainsi, après la langue officielle, le drapeau et l’hymne, la fête nationale est le sujet de controverses interminables. Voici la réaction incisive du gouvernmenent de la RS, après la célébration du 25 novembre à Sarajevo.

Le gouvernement de la Republika Srpska a annoncé que la célébration du 25 novembre dans les médias de Sarajevo et d’une partie de la Fédération en tant que « fête nationale » (dan državnosti, jour de souveraineté nationale) de la Bosnie-Herzégovine [1] n’est que la continuation d’une politique qui se met des oeillères en refusant de voir la réalité. « Les politiciens bosniaques ignorent ouvertement le fait que plus de la moitié des Bosniens ne considèrent pas cette date comme une fête nationale, ainsi ils font savoir aux autres que leur opinion ne les intéresse pas », dit-on au Bureau de relations publiques du gouvernement de la RS. Ce dernier affirme que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous