Human Rights Watch

Albanie : les médias toujours dans le collimateur des autorités

|

Pour Human Rights Watch, le harcèlement des médias atteint des sommets en Albanie. L’Union européenne devait faire de la liberté de la presse une question clé dans ses pourparlers avec le gouvernement albanais.

La semaine dernière, le quotidien Koha Jonë a été la cible de pressions et de tentative d’intimidation du gouvernement à la suite d’articles critiquant le Premier ministre Fatos Nano. Quelques jours après la publication de ces commentaires critiques, au moins cinq services gouvernementaux différents ont envoyé des inspecteurs pour vérifier les comptes et le travail des journaux du groupe. Bien que ces inspections soient en apparence légale, le moment où elles sont intervenues et leur nature inhabituelle ont éveillé de forts soupçons : sont-elles utilisées pour se venger contre le journal ? « Le gouvernement albanais renforce la pression sur les médias. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous