Klan

Albanie : l’amour aveugle pour Berlusconi

| |

Même si le Premier ministre italien chasse les émigrants albanais, l’Albanie, encore et toujours dominée par le culte de la personnalité, continue à l’adorer.

Par Andi Bejtja Lorsque le chef de Forza Italia, Silvio Berlusconi, fut élu Premier ministre, les Albanais, étonnamment, furent plus heureux que les électeurs transalpins. L’amour des Albanais pour Berlusconi est plus fort de jour en jour. Chaque famille compte parmi ses rangs des membres qui ont émigré en Italie, et peu importe si le Premier ministre italien, fidèle à la droite, a toujours mené une politique hostile à l’égard des étrangers. En milieu de semaine, cette histoire d’amour ne s’est pas démentie quand Berlusconi, avec l’appui de l’armée et de la police, a reconduit à la frontière plus de trois cent cinquante immigrés, Albanais pour la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous