Serbie : enfin un musée à Staro Sajmište, ancien camp de concentration nazi

| |

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le site de Staro Sajmište, un ancien parc des expositions à Belgrade transformé en camp de concentration, a quasiment été laissé à l’abandon. Après de longues années d’attente, les députés serbes ont finalement voté une loi pour le reconvertir en centre mémoriel. Un (petit) pas en avant vers la commémoration des victimes des crimes nazis.

Traduit et adapté par Chloé Billon (article original) La nouvelle loi sur le Centre mémoriel de Staro Sajmište, adoptée par le Parlement de Serbie le 24 février avec 159 voix pour, établit la fondation d’un institut culturel national consacré à la mémoire des victimes du camp juif de Zemun (Judenlager Semlin), du camp de transit de Zemun (Anhaltelager Semlin) et du camp de transit des Juifs Belgrade–Topovske šupe. « Le Centre mémoriel Staro Sajmište aura notamment une mission de collecte, de restauration, de conservation, d’exposition, d’entretien et d’utilisation des sources et travaux spécialisés, de présentation d’objets et de documents (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous