Monténégro : Milo Đukanović, la fin de trente ans de règne sans partage

C’est le doyen de la classe politique balkanique. Adoubé par Slobodan Milošević, Milo Đukanović a survécu à tous les changements de ligne. Il est redevenu Président de la République en mai 2018, charge qu’il avait déjà occupée de 1998 à 2002. Mais la démocrature monténégrine vacille depuis les élections du 30 août 2020 : l’opposition est en passe d’imposer la première alternance démocratique de l’histoire du pays.

Deux « hommes à tout faire » • Milo Đukanović, né en 1962, a été Premier ministre de 1991 à 1998, Président de la République de 1998 à 2002, Premier ministre de 2003 à 2006, puis de 2008 à 2010, charge qu’il occupe à nouveau entre 2012 et 2016. Il a été élu Président de la République en avril 2018. • Filip Vujanović, né en 1954, a été Premier ministre de 1998 à 2002, président du Parlement en 2002 et 2003, président par intérim en 2002-2003, puis élu président une première fois en 2003, réélu en 2008 et 2013, même si la Constitution limite en théorie le nombre de mandats à deux... Il ne pouvait pas se représenter en 2018. Le site à ne pas manquer : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous