Monténégro : comment solder trente ans de règne de Milo Đukanović ?

C’est le doyen de la classe politique balkanique. Adoubé par Slobodan Milošević, Milo Đukanović a survécu à tous les changements de ligne. Il est redevenu Président de la République en mai 2018, charge qu’il avait déjà occupée de 1998 à 2002. Mais la démocrature monténégrine vacille depuis les élections du 30 août 2020 : l’opposition a réussi à imposer la première alternance démocratique de l’histoire du pays.

• Milo Đukanović, né en 1962, a été Premier ministre de 1991 à 1998, Président de la République de 1998 à 2002, Premier ministre de 2003 à 2006, puis de 2008 à 2010, charge qu’il occupe à nouveau entre 2012 et 2016. Il a été réélu Président de la République en avril 2018. • Zdravko Krivokapić, né en 1958, professeur de génie mécanique à l’Université du Monténégro, ce très pieux orthodoxe n’a fait son entrée en politique qu’à l’occasion des processions de l’hiver 2020. Non encarté, il mène la liste du Front démocratique aux élections du 30 août, mais ne tarde pas à rompre avec le DF depuis qu’il est devenu Premier ministre, ce qui lui vaut d’incessantes attaques des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous