Châtillon-sur-Seine (21400) et Dijon (21000)

Conférence : la Serbie dans la Première Guerre mondiale et la retraite de l’automne 1915

| Du au

Deux rencontre autour de l’ouvrage La Retraite de Serbie, du major Louis Léopold Arthur Thomson (Éditions Non Lieu, Paris, 2016), animées par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico, éditeurs du texte et co-rédacteurs en chef du Courrier des Balkans.

Bibliothèque municipale de Châtillon/ Seine
9 rue des avocats
Mardi 21 mars à 18h30

SciencesPo - Campus de Dijon
14 Avenue Victor Hugo
21000 Dijon
Jeudi 23 mars à 19h45

Au cours de l’automne 1915, la Serbie est envahie par les empires allemand et austro-hongrois alliés au royaume de Bulgarie. En trois mois, le pays est vaincue. Putnik, le général en chef de l’armée serbe, dirige la retraite de ses troupes vers l’Ouest, à travers les régions montagneuses du Kosovo, du Monténégro et d’Albanie, dont les imposants sommets déjà enneigés freinent le passage. La retraite se révèle alors très éprouvante : les soldats harassés et affamés doivent passer des cols à 2 500 mètres sous des températures extrêmes. Le roi Pierre Ier suit le convoi à bord d’un char à bœufs. L’exode fait plus de 240 000 victimes civiles et militaires.

Accompagnant l’armée serbe dans sa retraite, un médecin français, le Dr Louis Léopold Arthur Thomson, relate ces trois mois d’épreuves. C’est son journal qui est publié, du départ précipité de Šabac, où il était en poste, jusqu’à l’arrivée à Shëngjin (Saint-Jean-de-Medua, ville côtière du nord-ouest de l’Albanie), où la marine française prit en charge les restes de l’armée serbe pour les évacuer vers Corfou.

Publié une première fois en 1916, affublé d’une préface aux accents belliqueux et patriotiques, ce texte sur les horreurs de la guerre a été réédité en 2016, accompagné d’un apparat critique et d’une série de photographies d’époque prises au cours de cet exode.

  • Louis Léopold Arthur Thomson, La retraite de Serbie Octobre-décembre 1915 (Réédition par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico), Paris, Non Lieu, 2015, 316 pages
  • Prix : 20.00 €
  • En savoir +