Exposition : Agim Mujo

Du au

On connaît Marin Karmitz en tant que grand producteur et fondateur des salles de cinéma MK2 mais on ne le connaissait pas comme collectionneur. Étranger et résident, c’est ainsi qu’il se reconnaît. Né en Roumanie en 1938, il a connu le nazisme et le fascisme et a dû fuir le communisme avec ses parents. À l’âge de 9 ans, il débarque à Marseille et deviendra l’une des grandes figures du monde culturel français. Un grand homme que le photographe Johan van der Keuken immortalise d’un double portrait noir et blanc. Marin Karmitz est encore jeune et a le regard grave.

Cette collection engagée c’est en quelque sorte son autoportrait. Les œuvres évoquent une époque, le XXe siècle et ses tragédies, des lieux et des histoires, de l’Europe aux Etats-Unis.

Maison Rouge
10 boulevard de la Bastille, 75012

Du 20 octobre au 21 janvier 2018
Du mer. au dim. de 11h à 19h
Nocturne le jeu. jusqu’à 21h
Fermé le lun. et mar.
Tarif : 10€ - Tarif réduit : 7€