Loup Bureau

Chroniques d’un prisonnier • Cinquante-deux jours dans une prison turque

|

Le 26 juillet 2017, Loup Bureau, journaliste, est arrêté par les autorités turques près de la frontière irakienne : il cherchait à se rendre à Raqqa pour un reportage. Au commissariat, les policiers trouvent sur son profil Facebook une photographie de lui en compagnie de combattants YPG syriens, prise alors qu’il tournait un documentaire en 2013. Accusé de terrorisme, il encourt vingt-cinq ans de prison. Il sera finalement libéré le 17 septembre 2017, grâce à la pression du gouvernement français. Il reste cependant accusé de terrorisme et son procès est toujours en cours en Turquie. Ses chroniques, écrites durant son incarcération et accompagnées de lettres et de documents, constituent un témoignage glaçant sur les dérives totalitaires et les atteintes à la liberté de la presse. Au-delà de la situation d’une absurdité kafkaïenne dans laquelle il se trouve plongé, au-delà de la perte d’espoir et du sentiment d’abandon qu’il décrit, Loup Bureau souligne l’emprise d’Erdoğan dans un pays déchiré par la « guerre contre la terreur ».

Loup Bureau est né en 1990. Il a notamment couvert les soubresauts du printemps arabe en Égypte, la guerre en Syrie et le conflit ukrainien dans le Donbass.

  • Loup Bureau, Chroniques d'un prisonnier, cinquante-deux jours dans une prison turque, Paris, 2019, Editions des Equateurs, 176 pages
  • Prix : 17.00 €
  • En savoir +