Bulgarie : l’indéboulonnable Boïko Borissov

Depuis les élections de mars 2017, l’extrême-droite raciste et xénophobe participe au gouvernement de coalition dirigé par Boïko Borissov et les conservateurs du GERB, membre du PPE. La Bulgarie a ainsi créé un triste précédent, tout comme elle se distingue depuis longtemps par ses politiques de traque des réfugiés ou les scandales de corruption qui éclabousse la classe politique.

Quelques dates clés 10 novembre 1989 : Chute du gouvernement communiste de Todor Jivkov 2004 : Adhésion du pays à l’Otan 2007 : Adhésion du pays à l’Union européenne 25 juin 2009 : Le GERB de Boïko Borissov remporte largement les élections législatives 22 janvier 2012 : Rossen Plevneliev (GERB) est élu Président de la République 20 février 2013 : Démission de Boïko Borissov 12 mai 2013 : Élections législatives anticipées 25 mai 2014 : élections européennes. Victoire du GERB. 8 juin 2014 : le gouvernement suspend la cronstruction du gazoduc South Stream 5 octobre 2014 : élections anticipées, nouvelle victoire du GERB 13 novembre 2016 : élections (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous