offre spéciale Noël • Le coffret BD

Le Courrier des Balkans met à l’honneur deux beaux albums : Vestiges du monde, de Zograf, légende de la bédé balkanique d’aujourd’hui et Mister Morgen, dernier cru du très underground Igor Hofbauer

Offert à l’achat de ce coffret : le carnet de croquis d’Igor Hofbauer et un extrait de la correspondance de Zograf avec d’autres dessinateurs.

Igor Hofbauer, Mister Morgen, traduit du croate par Johanna Marcadé-Mot, Paris, L’Association, 2016, 25€

Premier livre en France de cet étonnant auteur croate : Igor Hofbauer. Repéré il y a déjà quelques années, il aura fallu être patient mais ça valait le coup d’attendre ! En présence de Mister Morgen, on sent que l’on se trouve face à ce genre de livre impérieux, nécessaire et rare dans lequel l’auteur veut se projeter intégralement, charger la barque au maximum, tout dire.

Dans un univers nocturne, glacé, pollué, finissant, malade, peuplé d’êtres déchus, corrompus, de mutants, voir de zombies, de l’auteur lui-même, et de Staline, une suite de courts récits dans lesquels le plus inquiétant réside dans les non-dits et les flous savamment distillés, sans sacrifier à la clarté, la cohérence et la limpidité.

Igor Hofbauer est aussi un affichiste accompli et les superbes compositions de ses planches en noir et rouge, entre dessin contemporain, expressionnisme, constructivisme, réalisme socialiste, comics américain ou bandes dessinées européennes, en attestent. Du cinéma noir, très noir, trempé dans un cambouis post-communiste, post-catastrophiste..., post-tout.

OFFERT À LA COMMANDE DE L’ALBUM : Firma

Igor Hofbauer est bien connu dans les pays de l’ex-Yougoslavie pour les visuels de la salle de concerts Mocvara (Zagreb, Croatie), posters, programmes, fresques intérieures. Depuis des années, il couvre graphiquement les principaux événements de la scène alternative croate et les têtes d’affiches venues de l’étranger (Mogwai, Jonathan Richman, Shellac...). Le travail d’Igor Hofbauer est fortement emprunt des avant-gardes de la première moitié du XXe (expressionnisme allemand, constructivisme), mais aussi de culture populaire (bande dessinée classique américaine, films de série B...). Firma est le recueil de ses carnets de croquis, de 2004 à 2009.

***
Aleksandar Zograf, Vestiges du monde, Paris, L’Association, 2008, 192 pages, 22€

Vestiges du monde, c’est l’ouvrage le plus abouti de l’auteur serbe Aleksandar Zograf, reprenant et traduisant la chronique qu’il tient régulièrement depuis quelques années dans l’hebdomadaire belgradois Vreme. Zograf y aborde chaque semaine les sujets qui lui tiennent le plus à cœur : les objets des marchés aux puces, l’histoire des Balkans ou les voyages autour du monde. Entre politique, journalisme et brocante, l’univers mélancolique d’Aleksandar Zograf acquiert ici la dimension d’un grand auteur à la personnalité humaniste.

***
OFFERT À LA COMMANDE : E-mails de Pančevo

Zograf, Emails de Pancevo, Paris, l’Association, 1999, 62 pages (offert)

Le 24 mars 1999, lorsque les bombardements de l’OTAN ont commencé, Aleksandar Zograf a décidé d’expédier des e-mails collectifs sur la situation à ses lointains amis dessinateurs chez Fantastics Books (USA) Les lapins (France) etc. Ce témoignage humain a vite fait figure de document exceptionnel, apportant un éclairage différent du point de vue souvent unilatéral et "va-t’en-guerre" des médias officiels occidentaux. On y trouvera le récit au jour le jour de la vie sous les bombes et la confirmation que la dernière absurdité du XXème siècle n’était pas plus "propre" que les tristes évènements qui l’ont précédemment illustrée.

Publié chez l’Association, introduction de Terry Jones (des Monthy Pythons)

  • Igor Hofbauer, Mister Morgen, traduit du croate par Johanna Marcadé-Mot, Paris, L'Association, 2016, 25€ et Firma / Aleksandar Zograf, Vestiges du monde, Paris, L'Association, 2008, 192 pages, 22€ et Emails de Pancevo (offert) TOTAL 47 euros
  • Prix : 47.00 €
  • En savoir +

Pour tout achat d’un coffret, nous vous offrons un sac collector en toile édité spécialement pour les 20 ans du Courrier des Balkans. Série limitée.