Srebrenica : la guerre des résolutions

| |

A quelques jours des cérémonies du vingtième anniversaire du massacre de Srebrenica, le 11 juillet 1995, les polémiques ne cessent d’enfler. Alors que la Grande Bretagne va déposer devant le Conseil de sécurité une résolution mentionnant le « génocide », la Russie annonce une contre-résolution, évoquant « tous les crimes commis dans l’ancienne Yougoslavie ».

Par Philippe Bertinchamps (Avec Tanjug) — La Russie a déposé à l’ONU une contre-proposition à l’initiative britannique sur Srebrenica, qui compte faire du 11 juillet « journée mondiale du souvenir pour les victimes du génocide ». Le quotidien Večernje novosti affirme que Belgrade enverra une lettre aux quinze membres du Conseil de sécurité des Nations Unies, soulignant que le projet de résolution britannique est « inacceptable et ne va pas dans l’intérêt de la Serbie et de la région, car il ne contribue pas à la réconciliation, mais à créer de nouvelles tensions ». Selon le quotidien Blic, citant des sources diplomatiques, la « contre-résolution (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous