Droite dure : Viktor Orbán étend sa toile dans les Balkans

Viktor Orbán tisse sa toile dans les Balkans : il subventionne des « partis-frères », fait racheter des médias par des hommes de confiance, sans oublier de mobiliser les minorités hongroises de Serbie ou de Roumanie. Du Slovène Janez Janša au VMRO-DPMNE de Macédoine, en passant par la Bulgarie de Boïko Borissov, la droite dure, eurosceptique et xénophobe à la hongroise séduit de plus en plus largement.