La Roumanie retient son souffle après le recul du gouvernement

| |

Après l’annonce de l’abrogation de l’ordonnance de modification du Code pénal et les manifestations monstre de dimanche soir, ils étaient encore près de 50 000 dans la rue lundi soir à réclamer la démission du gouvernement, tandis qu’une contre-manifestation rassemblait 4 000 sympathisants du PSD devant la présidence de la République.

Par L.-M. Ilie et Fl. Cass. La mobilisation citoyenne contre le gouvernement se poursuit : ils étaient près de 50 000 lundi soir dans les rues de la capitale et de plusieurs villes du pays, réclamant la démission du gouvernement de Sorin Grindeanu. Dans le même temps, près de 4 000 partisans du Parti social-démocrate (PSD), se sont rassemblés devant le palais présidentiel, dans le quartier de Cotroceni, en soutien au gouvernement et contre le Président Iohannis. La foule, majoritairement composée de retraités, chantaient « Mon vote compte » et on pouvait lire sur les pancartes : « Iohanis, piroman, dictator » (en référence aux incendies (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous