Entre Belgrade et Pristina, le « dialogue » est-il encore d’actualité ?

Le dialogue, poussivement mené entre Belgrade et Pristina sous l’égide de l’Union européenne, est au point mort. Les accords signés en août 2015, surtout celui créant une « Association des communes serbes » ne sont toujours pas appliqués. Alors que l’on (re)parle d’une « solution définitive », voire d’une « Rambouillet 2 »un nouveau cadre de « dialogue » va-t-il émerger ?