BIRN

Serbie : la Russie fait main-basse sur le marché de l’énergie

| |

Le gouvernement de Serbie a approuvé un accord énergétique crucial avec la Russie, qui implique la vente de la majorité des actions de NIS, la principale entreprise pétrolière et gazière serbe au géant russe Gazprom, en échange de la construction d’un gazoduc et d’un site de stockage. Le DS de Boris Tadić a approuvé cet accord. Un geste très politique avant le second tour des présidentielles.

L’entente controversée, qui a reçu l’aval du gouvernement mardi 22 janvier, prévoit la vente de 51% des actions de la société publique Naftna Industrija Srbije (NIS) au géant russe de l’énergie OAO Gazprom. « Cet accord servira de base à d’autres négociations entre le distributeur gazier Srbijagas et Gazprom, ainsi qu’à de prochaines négociations entre le gouvernement serbe et Gazpromneft concernant la vente de Naftna Idustrija Srbije », peut-on lire dans un communiqué émis par le bureau du Premier ministre Vojislav Koštunica. Le communiqué ajoute que le gouvernement a autorisé Velimir Ilić, le ministre des Infrastructures, à signer l’accord le 25 janvier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous