BIRN

Poutine en Bulgarie : contrat gazier et opposition au retour du « grand frère russe »

| |

En visite officielle à Sofia jeudi, le Président russe Vladimir Poutine a signé un énorme contrat énegétique. La Russie et la Bulgarie détiendront chacune 50% du nouveau pipeline « South Stream » de Gazprom, qui doit amener le gaz russe vers l’Italie. Poutine a été reçu en grande pompe par les autorités bulgares, mais l’opposition manifestait pour dénoncer le retour en force du « grand frère russe ».

Par Krassen Nikolov La visite de Vladimir Poutine à Sofia, jeudi 17 janvier, ont donné à la ville des airs de guerre civile. Environ 40 rues importantes du centre de la ville ont été fermées à la circulation, tandis que toutes les voitures étaient retirées des parkings et de la voie publique. Près de 3000 policiers ont été déployés afin d’assurer l’ordre et bien sûr protéger le maître du Kremlin. Les Bulgares semblent se diviser en deux camps. D’un côté, la coalition gouvernementale menée par le Parti socialiste bulgare, qui voulait donner une dimension festive à la visite. De l’autre, les partis d’opposition et les organisations (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous