Le Courrier des Balkans

Macédoine : la justice s’acharne contre le journaliste Tomislav Kežarovski

| |

Mardi 20 janvier, les associations de journalistes de Macédoine organisent un rassemblement devant la Cour d’appel de Skopje pour exiger la libération immédiate de Tomislav Kežarovski, condamné à deux ans de prison pour avoir, selon la justice, dévoilé l’identité d’un témoin protégé. Pour beaucoup, cette peine est surtout un avertissement lancé par le pouvoir aux médias trop curieux.

Par Jacqueline Bisson (avec Utrinski Vesnik) Vendredi 16 janvier, la Cour d’appel de Skopje a condamné le journaliste Tomislav Kežarovski à deux ans de prison. A l’origine, ce dernier avait été condamné à une peine de quatre ans et demi d’incarcération pour avoir dévoilé l’identité d’un témoin protégé. Les mois déjà passés en détention et en résidence surveillée sont décomptés de sa peine, il ne le lui reste donc plus que trois mois à purger. Dernière minute : Tomislav Kežarovski a été « mis en liberté sur parole » pour raisons de santé ce mardi matin, à la demande du directeur de la prison. Le condamné a donc pu prendre part au rassemblement de ce midi. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous