Grèce : avec la crise économique, le nombre des divorces explose

| |

Difficile d’avoir une vie de couple sereine en temps de crise. Outre la violence psychologique que représente la perte d’un emploi, certains font officiellement le choix de se séparer pour échapper à des taxes et percevoir des allocations.

Par Marina Rafenberg Après 2008 et le début de la crise économique, le nombre de divorces a diminué en Grèce. Comment payer deux logements avec de petits revenus ? Comment assurer une pension alimentaire pour les enfants ? En 2010, 13 275 divorces ont été recensés, 13 607 en 2009. Mais la tendance s’est inversée en 2012, avec 14 880 divorces et un record a même été atteint en 2013, avec 16 717 séparations. « Alors que la crise s’est éternisée, les divorces ont augmenté, ils concernent désormais 30 à 32% des couples qui se marient, contre 22% avant 2008 », explique au journal Kathimerini Laura Maratou Alibradi, professeur en psychologie à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous