Bosnie-Herzégovine : le FMI coupe le robinet du crédit

| |

En Bosnie-Herzégovine, le service de la dette absorbe déjà 65% du budget de la Fédération et 42% de celui de la Republika Srpska. Et les deux entités sont obligées d’emprunter toujours plus. Mais jusqu’à quand ? Faute de réforme économique, le FMI vient de suspendre le versement de 76 millions d’euros à Sarajevo.

Par Mirna Sadiković La sanction est tombée. Selon Francisco Parodi, le représentant du Fonds monétaire international (FMI) en Bosnie-Herzégovine, le versement de la seconde tranche du prêt prévu pour Sarajevo est suspendu jusqu’à nouvel ordre, les autorités du pays n’ayant pas rempli les conditions requises. Sur les onze objectifs fixés pour l’obtention d’un crédit de 553,3 millions d’euros, seuls six ont été atteints. « Tant que les autorités n’auront pas appliqué ce que nous avions convenu en novembre, le versement de la seconde tranche de 76 millions sera suspendu », a déclaré Francisco Parodi. Les recommandations du FMI avaient pour objectif (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous