Croatie, Serbie : le scandale des « déportations illégales » de demandeurs d’asile

| |

La Croatie ne respecte pas les droits des demandeurs d’asile et les renvoie de force de l’autre côté de la frontière, en Serbie, dénonce Human Rights Watch dans un rapport publié le 20 janvier. Et la Serbie les expulse en Macédoine ou en Bulgarie.

Depuis novembre 2016, dix réfugiés afghans, dont deux enfants non-accompagnés, ont témoigné à Human Rights Watch (HRW) avoir été violemment déportés en Serbie sans avoir pu soumettre de demande d’asile. Neuf d’entre eux ont été battus par la police croate qui leur a confisqué leur argent et leurs téléphones portables. Des traitements « indignes d’un État de l’UE », accuse Lydia Gall, chercheuse à HWR. « Les autorités à Zagreb doivent s’assurer que leurs agents font leur devoir en protégeant les demandeurs d’asile et ne les renvoient pas de force en Serbie. » Des refoulements violents de Croatie en Serbie ont déjà été documentés dans le passé. Repousser (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous