Serbie : à la frontière hongroise, les réfugiés tentent de survivre dans le froid glacial (vidéo)

| |

Le 11 janvier, la police a détruit leurs camps. Depuis, ils vivent cachés dans la « jungle » par des froids de -20°C, ne subsistant que grâce à l’aide d’une poignée de bénévoles. À Subotica, dans le nord de la Serbie, près de la frontière hongroise, les réfugiés souffrent de l’hiver, mais aussi de l’incurie collective de la Serbie et de l’Union européenne.

Par Simon Lenormand & Philippe Bertinchamps

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous