Srebrenica : la CIJ refuse d’étudier la demande bosniaque de révision du jugement contre la Serbie

|

La Cour internationale de justice a annoncé qu’elle n’étudierait pas la demande de révision du jugement émis en 2007 dans l’affaire opposant la Bosnie-Herzégovine à la Serbie. Un camouflet pour Bakir Izetbegović, le membre bosniaque de la présidence tripartite à l’origine de cette requête controversée.

Par la rédaction La Cour internationale de Justice a rejeté jeudi la demande de révision du jugement émis en 2007 concernant Srebrenica. Celui-ci disculpe la Serbie de toute responsabilité directe en tant qu’État dans le génocide commis contre la population bosniaque. 7000 hommes musulmans ont été massacrés en juillet 1995 après la prise de l’enclave par les troupes de Ratko Mladić. C’est la chaîne régionale N1 qui révèle l’information, citant un courrier officiel de la CIJ selon lequel la Cour a examiné les points de vue des trois membres de la présidence, chacun ayant écrit à La Haye pour donner sa version de cet épineux débat qui ne cesse de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous