Réfugiés : la Slovénie veut, elle aussi, fermer ses frontières aux étrangers

| |

Désormais, la Slovénie pourra fermer ses frontières en cas de « menace pour l’ordre public ou la sécurité nationale ». Une nouvelle « loi sur les étrangers » a été adoptée par le Parlement slovène, malgré les fortes pressions des organisations humanitaires et de nombreux défenseurs des droits de la personne.

Par Charles Nonne Après plusieurs mois d’échanges tendus, une nouvelle loi réglant les dispositifs de contrôle des frontières a été adoptée par le Parlement slovène, jeudi 26 janvier, par 47 voix contre 18. Le texte prévoit des mesures coercitives et la quasi-fermeture des frontières en cas de « menace pour l’ordre public ou la sécurité nationale ». Il permet ainsi de refouler en masse des réfugiés cherchant à demander l’asile au sein l’Union européenne, contrairement aux règles communautaires et alors même que la Slovénie est membre de l’Espace Schengen. Cette loi a profondément divisé la coalition gouvernement de centre-gauche du Premier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous