Intégration européenne et « amitié particulière » avec Moscou : le double-jeu de la Serbie

À l’automne 2014, la Serbie organisait sa plus grande parade militaire depuis la Seconde Guerre mondiale pour la visite de Vladimir Poutine. Le 9 mai 2015, les soldats serbes défilaient sur la place rouge de Moscou pour célébrer la victoire sur l’Allemagne nazie... Pendant qu’elle continue de cultiver une « amitié particulière » avec la Russie, la Serbie poursuit son processus d’intégration à l’Union européenne. Lundi 14 décembre, les négociations d’adhésion ont ainsi commencé à Bruxelles, avec l’ouverture de deux chapitres de négociation. Une avancée qui fait suite à la « normalisation » des relations entre Belgrade et Pristina. Lyrique, le Premier ministre Aleksandar Vučić a d’ailleurs salué « une date importante, peut-être la plus révolutionnaire dans l’histoire récente de la Serbie ». Mais Belgrade pourra-t-elle tenir longtemps ce « double jeu » ?