Affaire « Putsch » en Macédoine : la procureure spéciale abandonne les charges contre Zoran Zaev

| |

Le Bureau de la procureure spéciale (CJO) a abandonné les charges dans l’affaire ‘Putsch’ faute « de preuves fiables ». Les accusés, dont le chef de l’opposition, Zoran Zaev, sont donc de facto innocentés.

Par Marija Mitevska Le Bureau de la procureure spéciale (CJO) a abandonné les charges dans l’affaire ‘Putsch’ dont celles qui visaient le chef du parti social-démocrate (SDSM) Zoran Zaev. Le CJO estime que les faits présentés dans l’acte d’accusation sont incompatibles avec les preuves que les enquêteurs ont pu réunir. « Notre décision a été prise dans l’objectif de recueillir des preuves supplémentaires qui permettront de clarifier pleinement les faits et de rendre un jugement correct et légitime », peut-on lire dans la communiqué du CJO. Le CJO explique en outre qu’avec la levée de l’acte d’accusation, il n’est pas question de préjuger de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous