LGBT : les homos des Balkans se font entendre

Belgrade, Split, Sofia, Zagreb, Budva : les « marches des fiertés » sont régulièrement menacées ou attaquées par des « hooligans » néo-fascistes, voire interdites par des autorités politiques frileuses et complaisantes. Malgré cela, les mouvements gays des Balkans entendent poursuivre leur combat. Le point sur les droits et les mobilisations des personnes LGBT dans les différents pays de la région.