Le Courrier de la Bosnie

Vingt ans du siège de Sarajevo : le coup de sang de Florence Hartmann contre Carl Bildt

| |

L’ancienne correspondante du Monde pendant la guerre de Bosnie, qui fut ensuite porte-parole du TPIY, s’en est vivement pris à Carl Bildt lors de la cérémonie commémorant les 11.541 victimes du siège de Sarajevo. Elle a dénoncé l’attitude de l’ancien Premier ministre suédois pendant la guerre, l’accusant de n’avoir pas agi quand il était médiateur européen de la paix.

La journée de hier à Sarajevo n’a pas connu seulement des moments de commémoration fraternelle. Elle a aussi été l’occasion pour renouveler d’anciennes polémiques en marge de la manifestation. Retrouvez notre dossier : Avril 1992 - avril 2012 : il y a vingt ans commençait le siège de Sarajevo Les chaises ont été importées de Serbie, circonstance qui a permis à Kusturica d’ironiser sur le sens de l’événement. Sur sa page Facebook le réalisateur a nommé le 6 avril « jour de la chaise rouge » en Bosnie-Herzégovine, renforçant son sarcasme par la mention : « Kupujmo domaće ! » (« Achetons nos produits ! »). Une querelle beaucoup moins « virtuelle » a opposé (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous