Une taxe d’entrée dans Schengen pour les ressortissants des Balkans

|

Mercredi, la Commission européenne a recommandé, « pour des raisons de sécurité » face à la menace terroriste, la mise en place d’une taxe de cinq euros pour toute personne voyageant dans l’espace Schengen sans visa.

Par la rédaction (Avec BIRN) - Ce nouveau système, baptisé ETIAS (European Travel Information and Authorisation System), imposerait à ces voyageurs de remplir une demande en ligne préalable. Y seront renseignées des informations de base sur leur identité, leurs documents de voyage, leurs coordonnées. Chaque demande sera automatiquement vérifiée, en la passant au crible de différentes bases de données, à commencer par Europol et Interpol. Après cette vérification, une autorisation sera délivrée « en quelques minutes après la demande déposée », assure la Commission. Voilà un projet qui inquiète les citoyens des Balkans, autorisés à se déplacer (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous