Le Courrier des Balkans

TPI : la condamnation de Florence Hartmann à 7.000 euros d’amende confirmée en appel

|

Inculpée fin août 2008 par le TPI pour « outrage au tribunal », Florence Hartmann a vu sa condamnation à une amende de 7.000 euros confirmée en appel. L’ancienne porte parole de Carla de Carla Del Ponte dénonce un verdict contraire à la Convention européenne des Droits de l’Homme et la censure que fait régner le Tribunal de La Haye.

(Avec RTL Belgique) - Mardi 19 juillet, le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) a confirmé en appel la condamnation à 7.000 euros d’amende de Florence Hartmann, ancienne porte-parole de Carla Del Ponte de 2000 à 2006, pour pour outrage au Tribunal, c’est à dire d’entrave à la justice (contempt of court). Florence Hartmann avait été reconnue coupable le 14 septembre 2009 d’avoir révélé, notamment dans son livre Paix et châtiment, le contenu de deux décisions confidentielles du TPIY qui auraient permis, selon elle, de prouver l’implication de la Serbie dans le massacre de Srebrenica. Elle avait fait appel de cette condamnation, ses (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous