Le Courrier de la Serbie

TPI : Brammertz présente un rapport mitigé sur la Serbie à l’Onu

| |

Lundi, le Procureur du TPIY a salué l’arrestation de Mladić devant le Conseil de Sécurité des Nations unies lors de la présentation de son rapport sur la Serbie, envoyé il y a un mois. Si le « pas en avant est considérable », restent quelques ombres au tableau. Belgrade doit poursuivre ses efforts de coopération avec la justice internationale : arrêter les complices de Mladić et mettre un terme à la cavale de Goran Hadžić.

Par Charlotte Vogel « Avec l’arrestation de Ratko Mladić, la Serbie a fait un pas en avant considérable et a rempli l’une de ses principales obligations envers le Tribunal. » Voilà ce qu’a déclaré lundi le Procureur du Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), Serge Brammertz, lors de la présentation de son rapport sur la coopération de la Serbie avec la justice internationale devant le Conseil de sécurité des Nations unies. « La Serbie a rempli l’une de ses principales obligations envers le Tribunal tout en reconnaissant en même temps l’état de droit comme une pierre angulaire de la construction de son futur », a ensuite ajouté M. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous