Réfugiés en Serbie : MSF dénonce la « négligence cynique » de Belgrade et de l’UE

| |

Médecins sans frontières déplore l’incurie collective de la Serbie, de l’Union européenne et de l’UNHCR, qui ont abandonné des milliers de réfugiés, obligés de dormir dans des hangars désaffectés, alors que les températures descendent à -20°C la nuit.

Par Ph. B. À Belgrade, des réfugiés venus d’Afghanistan, du Pakistan, de Syrie et d’Irak, parmi lesquels de nombreux mineurs non-accompagnés, sont exclus du système d’asile, forcés de survivre dans la précarité la plus totale, alors que les températures chutent la nuit à -20°C. Ils ont trouvé un abri provisoire dans des entrepôts délabrés ayant appartenu à la compagnie de chemins de fer serbes. D’après les autorités, 1000 à 1500 personnes squattent actuellement dans ces hangars. Mais selon MSF, leur nombre s’élèverait à 2000. Ils font la file sous la neige. Ils n’ont droit qu’à une distribution quotidienne de soupe, organisée par des bénévoles, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous