Procès Radončić : le « Berlusconi de Bosnie » devant ses juges

| |

Le procès de Fahrudin Radončić, le « Berlusconi de Bosnie-Herzégovine », s’est ouvert mercredi à Sarajevo. Il est accusé d’avoir fait obstacle à la justice et d’avoir influencé un témoin dans le procès mené au Kosovo contre le trafiquant de drogue Naser Kelmendi, grand ami du magnat des médias de Sarajevo.

Par Rodolfo Toè Selon le Parquet, Fahrudin Radončić et ses trois co-accusés — Bakir Dautbašić, membre du SBB et prétendant au poste de ministre des Transports, sa partenaire Bilsena Šahman, et un ancien employé de l’ambassade des Etats-Unis à Sarajevo, Zijad Hadžijaić — auraenit cherché influencé la déposition d’une citoyenne bosnienne, Azra Šarić, qui était appelée à témoigner dans le procès mené contre Naser Kelmendi au Kosovo. Fahrudin Radončić aurait cherché, avec l’aide de Bakir Dautbašić et de Bilsena Šahman, de convaincre Azra Šarić de changer sa déposition, afin de ne pas évoquer le nom de Radončić en lien avec l’assassinat de Ramiz Delalić, dit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous