Le Courrier des Balkans

Prisons secrètes de la CIA : la Roumanie et la Macédoine doivent rendre des comptes

|

Tout au long des années 2000, la Macédoine et la Roumanie ont participé au programme secret de détentions, d’interrogatoires et de tortures de la CIA, dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme ». Mardi, Amnesty International a appelé les pays concernés à traduire en justice les complices de ces actes.

Selon Julia Hall, une responsable d’Amnesty international, « les Etats-Unis n’auraient pas pu détenir secrètement et torturer des gens pendant tant d’années sans une aide européenne ». Un rapport accablant de 500 pages, publié en décembre dernier par le Sénat américain, « montre clairement que les gouvernements étrangers ont joué un rôle essentiel dans la ’réussite’ des opérations de la CIA ». Amnesty cite l’implication possible de la Pologne, de la Roumanie, de la Lituanie, du Royaume-Uni, de la Macédoine et de l’Allemagne. « Le temps du déni est terminé », ajoute l’organisation. Les membres de l’Union européenne impliqués dans les programmes de la CIA « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous