Le Courrier de la Bosnie

Prisons secrètes de la CIA : la Bosnie-Herzégovine mise en cause

| |

Les autorités de Sarajevo auraient activement aidé Washington dans sa « lutte contre le terrorisme » après les attentats du 11 septembre. Selon l’ONG Open Society Justice Initative, la Bosnie aurait détenu et remis aux États-Unis des personnes accusées de terrorisme en dehors de tout cadre légal.

Par Rodolfo Toè Selon l’ONG Open Society Justice Initative, la Bosnie-Herzégovine serait elle aussi impliquée dans l’affaire des prisons secrètes de la CIA, comme 53 autres pays. Sarajevo aurait permis l’utilisation de son espace aérien et de ses bases à l’agence de renseignement américaine et autorisé la détention illégale de prisonniers sur son territoire. D’après un rapport qui date der 2010, les États-Unis ont utilisé deux bases : Butmir, près de Sarajevo, et Tuzla. Trois personnes auraient été "traitées" directement sur le sol bosnien. Nihad Karsić et Almin Hardaus ont été arrêtés le 25 septembre 2001, par les carabinieri italiens, et transportés (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous