Kathimerini

Pillage d’antiquités : la Grèce arrache des restitutions à l’Allemagne

| |

L’Allemagne a fini par céder en restituant à la Grèce un lot d’antiquités pillées pendant la Seconde Guerre mondiale. Une collection de 8 500 pièces a été rapatriée de Karlsruhe à Athènes. Une première victoire : le ministère grec de la Culture n’en est qu’à ses débuts dans le recensement des objets archéologiques volés par l’occupant allemand.

Il aura fallu trois ans de négociations. 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne a rendu à la Grèce un lot d’antiquités provenant de fouilles menées par des Allemands dans le site néolithique de Thessalie, dans le nord-est de la Grèce. Les pièces se trouvaient au Musée des palafittes d’Unteruhldingen, sur les bords du lac de Constance. Elles ont été rapatriées à Athènes le 21 juin dernier. L’affaire a débuté en octobre 2011. Quelques mois auparavant, l’archéologue Sir Colin Renfrew, professeur à Cambridge et célèbre pour sa lutte contre le pillage des sites archéologiques, a jeté un pavé dans la mare en demandant à la Grèce le retour des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous