Panama Papers : les bonnes affaires des lobbyistes américains au Kosovo

| |

Dans la famille Podesta, il y a John, ancien chef de cabinet de Bill Clinton et actuel directeur de campagne d’Hillary, et Tony, patron d’un influent cabinet de lobbying. En 2012, le Podesta Group avait signé un vaseux contrat avec le gouvernement Thaçi. L’intermédiaire ? Madeleine Albright. Le Podesta Group, lié à la Sberbank russe, est cité dans les Panama Papers. Explications.

(Avec Prishtina Insight) — L’entreprise américaine Podesta Group, qui a signé des contrats avec le gouvernement du Kosovo en 2012, est impliquée dans les Panama Papers, rendus publics par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP). Podesta Group, l’une des plus grosses entreprises de lobbying basée à Washington D.C., est dirigée par Tony Podesta, le frère de John Podesta, directeur de campagne de Hillary Clinton et ancien chef de cabinet de Bill Clinton. Le 30 mars 2012, Prishtina Insight rapportait que le gouvernement de Hashim Thaçi avait signé un contrat avec (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous